| accueil | liste randos | liste sommets |

 

PIC DE PERDIGUERE (3222m), POINTE DE LITEROLE (3132m), PIC DE ROYO (3121m)| photos de la rando |
 
 
  • Parking départ: Granges d'Astau (31), puis suivre la randonnée "Refuge du Portillon" qui le départ réel.
  • Cartographie: Pyrénées carte n°5 1:50000(Randoéditions).
  • Itinéraire: Départ du refuge du Portillon > Pointe de Litérole > Pic de Royo > Pic de Perdiguère (ou Perdiguero) > Arrivée aux Granges d'Astau. Cf. schéma ci-dessous.
    Nota: je suis monté sur la crête de la Pointe de Litérole par le flanc Sud-Est afin de bénéficier du soleil du matin, et surtout pour éviter la roche très verglacée de la voie normale. Après plusieurs mètres, lorsque cela m'a paru possible, j'ai pu grimper sur la crête)
  • Durée de l'itinéraire (env.): 10h30 (pic de Perdiguère 4h30) pour ce circuit.
  • Dénivelé (env.): 800m (2200m dans le sens descendant)
  • Difficultés le 30/08/2002: Névé gelé le matin au col inférieur de Litérole (crampons utiles). Crête complètement verglacée le matin sur la Pointe de Litérole (le jour de ma rando). Quelques pas d'escalade facile (niv. I, Isup) pour grimper sur la crête de la Pointe de Litérole (par mon contournement). Crête de la Pointe de Litérole plutôt aérienne (davantage impressionnante lorsqu'elle est verglacée!). Deux très courtes cheminées sur environ 7 à 8 mètres (niv. II) un peu exposées au vide au début de la crête du Pic de Perdiguère, la suite est faite d'ébouillies facilement franchissables et nécessitant de poser de temps en temps une main ou deux (pour garder l'équilibre), jusqu'au sommet.
    Attention aux chutes de pierres et prises fragiles, la roche est très instable dans ce coin
    .
  • Mes impressions : Très beau circuit de haute-montagne passant par le toit du Luchonnais. Néanmoins, je conseille de le commencer plutôt par le pic de Perdiguère et de revenir par le pic de Royo, afin d'éviter la roche verglacée du matin sur la crête de la Pointe de Litérole (pas très rassurante dans de telles conditions!). Les vues sont splendides. La longue descente vers les granges d'Astau paraît interminable sur la fin.

Itinéraire détaillé